Skip to content

William Klein – Pierre Klein

30 mars 2010

William Klein

William Klein
William Klein – Gun 1 – New-York 1955

Photographe, peintre, cinéaste et graphiste, William Klein est l’un des artistes les plus controversés et les plus influents du XXe siècle. Démobilisé à Paris, Klein se consacre à la peinture. Il étudie brièvement avec Fernand Léger et réalise à Milan avec des architectes italiens des peintures murales géométriques hard edge.

Alexandre Lieberman, le directeur artistique de Vogue, après avoir vu à Paris une exposition de ces photographies abstraites, offre à Klein un contrat et un financement pour ses projets personnels. Klein envisage une carrière multidisciplinaire qui inclurait la peinture, la photographie et éventuellement le cinéma.

En 1954, son premier livre Life is Good and Good For You in New-York: Trance Witness Revels, un brûlot d’un dynamisme et d’une intensité inégalés. Il est publié à Paris, Londres et Rome et remporte en France le prix Nadar.

En 1958, Klein tourne BROADWAY BY LIGHT, sans doute le premier film pop, et au milieu des années 60 abandonne la photographie pour le cinéma.

Dans les années 80, il renoue avec la photographie, expose dans le monde entier et publie CLOSE UP (1989), TORINO (1990), MODE IN AND OUT (1994), de nombreuses monographies et catalogues.

En 2002, il publie PARIS + KLEIN. Depuis 1990, il allie peinture et photographie. Cela donne la série Contacts Peints, sujets de nombreuses expositions et d’un livre prévu pour début 2007.

Parmi ses récompenses, Le Grand Prix National de France, le rang de Commandeur des Arts et des Lettres, la Médaille du Millenium en Angleterre, le Prix International  Hasselblad en Suède, le Grand Prix de Photo Espagna, celui de la Biennale de Moscou et de l’Institut Américain des Arts pour l’ensemble de sa carrière.

En 2005, Le Centre Pompidou inaugure une très grande rétrospective de son œuvre et coédite avec Marval un livre de 400 pages, RETROSPECTIVES.

L’œuvre de William Klein des débuts jusqu’à aujourd’hui a marqué l’histoire de la photographie et influencés deux générations de photographes et de cinéastes.

Pierre Klein

Pierre Klein "Vides ton sac" 2009
Pierre Klein « Vide ton sac » 2009

Pierre Klein baigne depuis sa naissance dans un univers où la photographie et le cinéma sont omniprésents et c’est naturellement dès l’enfance qu’il s’y initie. A l’âge de 11 ans Pierre réalise son premier court-métrage intitulé « Le monstre du Zoute » projeté lors d’un Festival à Bruxelles, qu’il n’aura la possibilité de voir, vu son jeune âge, que depuis la cabine de projection.

S’il passe son temps libre à photographier et à filmer, Pierre n’ose exercer son art devant son père. Son amour pour le cinéma américain et la musique l’incitent à devenir ingénieur du son dans le cinéma. C’est d’ailleurs lors d’un tournage dans le Sud Ouest de la France qu’il rencontre sa future femme. Il décide alors de poser ses valises et de restaurer une chapelle du XIIe siècle laissée à l’abandon. Pris d’une affection particulière pour les métiers du bois, il se lance dans l’aventure de la menuiserie et de la charpenterie, mais n’en oublie pas pour autant sa passion pour la photo.

De retour à Paris, Pierre Klein décide de revenir à ses premières amours : l’image et la photographie. À cette même période, une commande passée par Jean-Paul Goude, son mentor depuis toujours, et les remarques de Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison Européenne de la Photographie, l’éclairent dans ses recherches et le confortent dans son  idée : il comprend les couleurs et se les approprie. Il est alors temps d’abandonner le noir et blanc.

Dès lors, Pierre applique au pied de la lettre l’étymologie du mot photographie, il peint littéralement avec la lumière : « N’ayant pas de don particulier pour peindre ou dessiner, je me sers de mon oeil et de mon appareil photo pour créer mon propre univers… ». Fort de ces expériences, Pierre Klein s’épanouit dans un style qui est le sien. Lors de son exposition « Pariscolor » qui se tient en 2006 à la MEP, Pierre y montre un Paris qui n’est pas clairement identifiable en le présentant sous la forme d’un visage et de ses multiples métamorphoses. En 2008, il expose également au ARTMIAMI. En coloriste né, trouvant des sujets qui lui sont propres, Pierre Klein s’attache à créer un univers flamboyant et jubilatoire. Amoureux des détails assemblés comme un jeu de lego, il utilise la photographie sur le mode de l’écriture automatique. Pierre Klein fragmente le réel pour recréer son univers.

Son dernier projet : « Vide ton sac »

Une démarche artistique associée à une approche sociologique plonge Pierre Klein dans le sac des femmes. « Vide ton sac » est le thème de son dernier projet photographique et vidéo. Pour Pierre Klein le sac à main est un des objets féminins par excellence, et aussi probablement le plus parlant. Le rapport que les femmes entretiennent avec ce dernier, lui a semblé suffisamment pertinent pour l’aider à essayer de mieux les comprendre et les connaître. Car finalement le sac à main se révèle être le reflet de l’intériorité féminine, propre à chacune…

Pierre Klein a donc proposé à des femmes âgées de plus de 18 ans, qui ne connaissaient pas le thème de son sujet avant d’y participer, de « vider leur sac… » à main. A aucun moment Pierre ne se permet de “fouiller” à l’intérieur. Ce sont donc les femmes elles-mêmes qui effeuillent et commentent le contenu de leur sac. Dès lors, elles se dévoilent et amènent Pierre Klein à rebondir sur les constats qu’elles font, en leur posant de nombreuses questions sur la nature des objets qui s’y trouvent. Les femmes lui ont présenté des objets utiles, sentimentaux, ludiques, etc. mais qui, associés à leur discours, représentent finalement une partie de leur vie. Sans jugement de valeur et avec un grand respect pour ce que les femmes révèlent d’elles,

Pierre Klein souhaite leur rendre hommage en leur donnant la parole. Il espère ainsi apporter quelques éléments concrets à certaines interrogations que l’on peut avoir sur la gent féminine.

Publicités

From → Les artistes

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :